1984 ✖ Georges Orwell




Les phrases en rouge sont tirées du livre.
J'ai tenté de prévenir les gros risques de spoiler.

○● Informations ○●

A propos.  L'origine de "1984" est connue: militant de gauche violemment opposé à la dictature soviétique, George Orwell s'est inspiré de Staline pour en faire son "Big Brother", figure du dictateur absolu et du fonctionnement de l'URSS des années trente pour dépeindre la société totalitaire ultime. Mais Orwell n'oublie pas de souligner que les super-puissances adverses sont elles aussi des dictatures... 

→  Science fiction, dystopie
→  One Shot
→ sortie : 1949
 
○● Mon avis ○●
 
La guerre c’est la paix. La liberté c’est l’esclavage. L’ignorance c’est la force. 1984 est un roman mondialement reconnu, un pilier du genre dystopique. Georges Orwell nous ouvre les portes de l’Oceania, sa vision du monde futur, à travers Winston Smith. On se rend compte dès le départ que ce quadragénaire n’adhère au gouvernement qui régit sa vie. Et ce n’est pas étonnant car la vision avant-gardiste que nous propose l’auteur ressemble à s’y méprendre à l’enfer. Laissez de côté vos idées de voitures volantes et de téléportation ; il n’y a rien de tout ça. Les citoyens vivent dans une misère excessive et ne doivent le peu qu’ils ont qu’à Big Brother. Big Brother, dont vous avez sans doute entendu parler est le grand dictateur de l’Oceania. Est-il réel ou une simple illusion ? Personne ne le sait, mais, quoi qu’il en soit, son visage hante les affiches de propagandes placardées partout en ville. C’est plus qu’une influence qu’il exerce, mais une réelle domination. Personne n’échappe à son regard aiguisé. C’est la première chose qui m’a frappé dans ce roman : la surveillance constante. Les habitants de l’Oceania sont constamment sous écoute, l’intimité a été barré de leur mode de vie. Mais les citoyens n’en ont cure, ils vouent un véritable culte à Big Brother, toute idée de révolte leur semble incongrue ; ils n’hésitent pas à accuser ceux dont le comportement pourrait déceler une pointe de rébellion. Les enfants endoctrinés dès l’enfance, dénoncent même leurs parents ! L’Etre Humain n’est plus qu’un pantin aux yeux vides et aux gestes mécaniques. Seules quelques personnes comme Winston Smith semblent échapper à cette grande supercherie. Bien décidé à ne pas se laisser engourdir par la propagande du gouvernement, Winston ne cesse de réfléchir silencieusement. Il voue une haine sans limite à Big Brother et va tenter de se dresser contre lui. C’est un personnage que je n’ai pu m’empêcher d’admirer par sa force de caractère et sa clarté d’esprit. Il reste à l’affût du moindre fragment du passé qui serait une preuve du fait que la vie passé était meilleur. Grâce aux sentiments qu’il ressent, il réchauffe l’atmosphère glacée du roman.  « Mais si le but poursuivi était, non de rester vivant, mais de rester humain. »


►  La dictature mise en place est poussée à l’extrême jusqu’à devenir absurde par moment. Il semble impossible de trouver une faille, car Big Brother a contrôle sur tout. Il s’autorise même à modifier le passé à volonté, effaçant des évènements, les remplaçant par d’autres. « Le passé non seulement changeait, mais changeait continuellement ». Il va également jusqu’à créer un langage propre au régime  instaurée : le Novlangue. Des mots du dictionnaire sont effacés, le strict minimum est gardé. Ainsi, comment ressentir la colère, l’espoir ou la haine quand il n’existe pas de mots pour définir ces émotions ? « A la fin nous rendons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer ». Même en tant que simple lectrice, que simple observatrice, je me sentais écrasée par la puissance de Big Brother. Ce livre a tout pour vous donner des frissons dans le dos et vous donner une bonne claque. Mais pour cela, il faut réussir à accrocher au style de l’auteur. La plume de Georges Orwell est avant tout très chirurgicale ; efficace et sans fioritures inutiles. Il y a beaucoup de passages d’explications et de réflexions politiques, qui sonnent comme des articles de journaux. Ce n’est pas toujours facile à suivre et entraine même quelques longueurs. Mais je tiens à vous rassurer, malgré ces extraits indigestes, l’action est présente. La fin est sans conteste un passage phare du roman. Spoiler  Cruelle, elle nous démontre que la volonté ne suffit pas toujours Spoiler. « 1984 » est un livre de science-fiction qui met en scène un régime totalitaire sans pitié où l’inégalité est omniprésente. Un monde affreux où toute personne a été déshumanisée et qui met parfaitement en scène l’horreur de la manipulation des médias et des masses. La couverture elle-même est très parlante. Je ne peux m’empêcher de le comparer à deux livres dystopiques que j’ai lu qui m’avaient également beaucoup marqués. : ‘Fahrenheit 451’ et ‘Le meilleur des mondes’. Je vous engage tous à lire ce roman qui je pense mérite d’être lu au moins une fois. Et n’oubliez pas, Big Brother vous regarde.


Appréciation :

Aimez vous ce genre de roman ? L'avez vous lu ?

 

60 commentaires

  1. J'ai toujours eu ce livre dans un coin de ma tête, et ton avis me donne encore plus envie de le découvrir. Je prend note très assidûment, il faut VRAIMENT que je le lise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si il ne plait pas à tout le monde, je pense qu'il peut se révéler très intéressant ! :D

      Supprimer
    2. Oui, je pense aussi, et rien que pour notre culture personnelle, je pense qu'on devrait le lire.

      Supprimer
  2. Très chouette chronique, nos avis sont plutôt similaires sur ce livre ! :-) Je suis complètement d'accord avec toi pour l'écriture chirurgicale, c'est exactement ce que j'ai ressenti !!
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Je suis en train de lire :D Je suis justement sur un passage assez lourd, le premier que je trouve vraiment trop lourd (je suis sur la fin de la deuxième partie). Mais sinon j'ai trouvé que dans la première partie du livre, Orwell a réussi à instaurer une ambiance oppressante, il y a des moments où je me sentais sans souffle, et ça permet de vraiment bien ressentir l'ambiance de ce monde sans liberté.
    J'espère réussir à passer ce passage où je suis, et ne pas trouver d'autres passages comme celui là, parce qu'il me gave mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant l'atmosphère, il a en effet réussi à donner quelque chose de lourd et d’oppressant. J'espère que tu vas aimer la suite, tu vas avoir quelques surprises! :D Malheureusement c'est très possible que d'autres moments te paraissent longs mais tiens bon!!

      Supprimer
  4. j'ai lu La ferme des animaux du même auteur. 1984 est pour le moment dans ma PAL Je pense que ca doit être intéressant de le lire. Je vais essayer de le lire cette année =)

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu 'La ferme des animaux' en classe et heureusement que je l'ai étudié car je pense que toute seule je serais passé à côté de beaucoup de choses. 1984 n'est pas un livre facile mais ça peut être intéressant de le lire!

      Supprimer
  5. Pour en avoir lu des extraits en cours c'est vrai qu'il peut être un livre très intéressant et il faudrait que je m'y tente !
    Je le note !
    Bisous et super chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais déjà étudié quelques passages en classe également et c'est une bonne chose car ça m'a aidé pour certains passages! :D Merci beaucoup.

      Supprimer
  6. Coucou Marie !
    Ta chronique est super, j'aime bien la façon dont tu as cacractérisé l'écriture. Le terme est original et bien correspondant !
    Quant à l'ambiance oppressante, manipulation des masses et des médias, tu as tout a fait raison :)
    Je mets tout de suite le lien de ta chronique sur mon blog !
    JE pense aussi en faire une sur le ferme des animaux .
    A plus tard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel gentil commentaire, merci beaucoup. :)
      As-tu lu la fermer des animaux ? Je l'ai étudié en classe et il est très spécial. Heureusement que mon professeur avait tout expliqué en détails car sinon je n'aurais pas compris tous les sens cachés !
      Bisous, à plus tard. :)

      Supprimer
  7. Ca donne envie de lire le livre ;)

    RépondreSupprimer
  8. Depuis le temps que je souhaite le lire! J'aime ce genre de roman qui nous pousse à réfléchir, et désormais, cela relève presque du crime de ne pas l'avoir lu, du coup je me lance dès que possible.
    PS: OMG le design de ton blog est splendide ! Je suis absolument fan :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman est sans doute fait pour toi ! As-tu lu "Fahrenheit 451" ou "Le meilleur des mondes" ?
      PS: Oh merciii ♡

      Supprimer
    2. Non malheureusement pas encore (pas bien pas bien) mais ils sont tous les deux dans ma WL sans oublier "1984" qui s'y trouve aussi. J'ai hâte de me les procurer ! :)

      Supprimer
  9. Pas encore lu, et ta chronique me confirme qu'il faut absolument que je le fasse.
    Ça ne saurait tarder alors, merci. :)

    Ps : j'aime vraiment beaucoup comment tu écris ces chroniques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon état d'esprit. ;)
      Oh merci beaucoup, ça me fait très plaisir !

      Supprimer
    2. Génial ! J'espère que tu vas aimer ;)

      Supprimer
  10. C'est l'un de mes classiques préférés, ce livre est génial, tellement moderne, tellement....*pas de mot* : j'adore !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fait pas partie de mes préférés mais je suis d'accord il est...*pas de mots *^*
      Connais-tu 'Fahrenheit 451' ?

      Supprimer
  11. C'est un classique que je tiens à découvrir. Rien que pour me dire que je l'ai lu au moins une fois.
    Que je l'aime ou pas, je saurais enfin de quoi ça parle exactement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en grande partie pour ça que je l'ai lu !

      Supprimer
  12. J'ai beaucoup ce roman plutôt effrayant ! Mais ça fait longtemps, je devrais peut-être le relire. Dans le même genre, Huxley m'avait moins séduite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, j'ai moins aimé 'Le meilleur des mondes'. Par contre, 'Fahrenheit 451' -je ne sais pas si tu connais- est un peu plus facile (mais moins développé que 1984). :D

      Supprimer
  13. 1983 » est un livre de science-fiction → 1984* :)

    Quelle superbe chronique !!! Comment ne pas avoir envie de le lire après ! Bravo :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir repéré cette faute et de me l'avoir dit, je vais tout de suite modifier! :D
      C'est super gentil !! Merci beaucoup et gros câlin :D

      Supprimer
  14. Je connais tellement bien l'adaptation que je n'ai encore jamais lu le bouquin ^^ en tout cas, il a l'air fidèle au film dans son message et dans le contenu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu le film mais il faudrait que je le fasse à l'occasion ! :D

      Supprimer
  15. Voici un classique que je n'ai jamais lu, erreur à réparer !

    RépondreSupprimer
  16. C'est un classique qui me plairait bien :)

    RépondreSupprimer
  17. Un classique du genre que je me suis promise de lire .. un jour mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, j'espère qu'il trouvera une petite place dans tes lectures prochainement ;)

      Supprimer
  18. Je déteste ce genre de roman ! J'ai lu celui-ci mais peut-être que j'étais trop jeune ou pas assez renseignée à l'époque sur les régimes totalitaires, pour comprendre véritablement ce texte. Il faudra probablement que je le relise ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, ce genre de romans ne plait pas à tout le monde, c'est difficile d'aimer. Mais je trouve celui d'Orwell particulièrement intéressant !

      Supprimer
  19. J'avais très envie de le lire étant comme tu le dis une oeuvre majeure du genre dystopique. Maintenant après ton avis, je suis sûre de le lire dans les mois qui viennent :)

    RépondreSupprimer
  20. Il fait parti de ces classiques que je rêve de lire un jour. Donc, ta chronique m'a convaincue que je dois absolument le lire ^^

    RépondreSupprimer
  21. C'est un des romans de SF qui m'a vraiment marqué. Personnellement j'ai beaucoup accroché, je l'ai trouvé vraiment percutant (ouais, osons les mots). Et c'est un des rares romans qui m'a amené à réfléchir et à me poser des questions.
    Bref, culte quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, 'percutant' est le mot, c'est un livre qui mérite d'être lu :)

      Supprimer
  22. J'ai ce livre depuis au moins 3 ans dans ma pal ! mon prof d'anglais m'avait tellement vendu ce livre que je l'avais acheter car il m'intéressait, et voilà qu'il est toujours dans ma bibliothèque en train d'attendre désespérément sa lecture, il faut vraiment que je me lance, ton avis me donne terriblement envie *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, sors le de ta bibliothèque ! Je pense qu’il vaut la peine d'être lu ! :D

      Supprimer
  23. La couverture que tu as de "1984" est vraiment jolie ! :D Celle que j'ai n'est pas terrible, mais je t'avoue que ce livre patiente dans ma PAL depuis un moment et que tu me donnes bien envie de l'en sortir ! :D J'ai beaucoup aimé lire ton avis :3

    RépondreSupprimer
  24. J'avais tout comme toi adoré ce classique. Je suis donc ravie qu'il t'ait plu ! :)

    RépondreSupprimer
  25. On m'a vendu ce livre comme un chef d'oeuvre et au final j'ai pas du tout accrochée..J'ai fini par me lasser et a m'ennuyer totalement :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains passages m'ont paru long également mais j'ai trouvé le message tellement intéressant que finalement je ne me suis pas du tout ennuyée! C'est dommage que tu n'aies pas accroché :(

      Supprimer
  26. >>> >> Coucou! Je suis très fatiguée en cette fin de week-end mais je vais très bien. & toi ? :D
    Merci pour ton passage sur mon blog, c'est adorable. ♡
    Je ne sais plus si je te l'ai souhaité ahah. Alors bonne année 2015, je te souhaite pleins de bonnes choses!

    → Oui ça va bien, moi je reprends les cours demain après deux semaines de vacances ;)
    De rien, c'est toujours un plaisir de me promener dans ton univers (il me reste encore 2-3 articles à voir) ! :) Merci beaucoup, plein de belles choses à toi aussi ! =D

    RépondreSupprimer
  27. Pour ce qui est de ce livre, je ne suis pas trop tentée, mais de toute façon on me demandera peut-être de le lire pour le lycée ^^ J'avais vu le film et il m'avait laissée un peu dubitative, ça doit être pour ça que je ne suis pas trop motivée... et la dystopie n'est pas un genre dont je suis fan, même si j'avais bien apprécié Fahrenheit 451 :)

    RépondreSupprimer
  28. Tu as bien résumé le livre ! Je l'ai lu plusieurs fois et je découvre de nouveaux aspects à chaque fois. Et c'est vrai que les passages d'explications dont tu parles sont parfois un peu longs, c'est le seul point négatif que je trouve au livre.

    RépondreSupprimer
  29. je comprends qu'il faille le lire car l'univers dépeint par l'auteur est vraiment bien travaillé mais en dehors de ça je n'ai pas été particulièrement emballée.. je trouve qu'il manque quelque chose

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. A bientôt ♡

Fourni par Blogger.
© Inside the magical box
Maira Gall